Livres News

Requins, caniches et autres mystificateurs

A la lecture de ce livre on se dit que le monde de l’art contemporain tourne décidemment très rond tant il semble bien huilé et voué à engranger un maximum d’argent…

Appât du gain, collusions voire fraudes ont, selon Jean-Gabriel Fredet, pris le pas sur la création artistique depuis de nombreuses années. Derrière les fastes et le bling-bling de certaines expositions, les ventes records auxquelles nous ont habitués certains artistes ou encore les polémiques, on apprend que la côte de certains artistes « plasticiens » sur le marché mondial de l’art ne tient qu’au bon vouloir de certains grands collectionneurs et galeristes célèbres qui voient dans ces œuvres un produit financier.

Autant d’ententes qui, si elles étaient passés en Bourse relèveraient de la manipulation de marché et seraient sanctionnées. De telles pratiquent ont pour effet pervers de faire flamber la côte des artistes concernés non pas en fonction de leur intérêt « artistique » mais de leur présence ou non dans les collections des financiers-collectionneurs en question.

Bref, un livre utile mais glaçant sur un univers impitoyable.

Jean-Gabriel Fredet, Requins, caniches et autres mystificateurs, Albin Michel, 2017, 370p., 22 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *